Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (224) 60-29-01-50

10 Avr

Mission exploratoire du labo de la SEG

La qualité de l’eau, une exigence de la société

Du 17 au 19 janvier 2018,  une  mission exploratoire du laboratoire central de la Société des Eaux de Guinée a séjourné à la SEG. Objectif : faire un état des lieux du laboratoire central. Notamment, partager et échanger toutes les expériences relatives au contrôle de la qualité de l’eau de la SEG, afin de mettre en place un programme d’amélioration des performances.

 

M. Kere. D. Francis Expert ONEA/ AAE, a indiqué que  mission en Guinée à la SEG fait suite à la mission d’audit Exploratoire faite par le Pr Awa en Août 2017 au laboratoire central de la SEG. Il s’agit de faire un état des lieux pour constater sur le terrain ce qui est déjà fait et ce qui reste à faire. Il s’agit donc de l’élaboration du programme de renforcement des capacités du laboratoire de la SEG s’imprégner des avancées significatives mais aussi des difficultés.

 

A la restitution des travaux, la mission d’experts s’est dite satisfaite des avancées faites au niveau du laboratoire central de la SEG, par les échanges et partages d’expériences toutefois, elle a conseillé les meilleures pratiques à adopter dans la démarche ISO 9001 en 2015.

 

Pour sa part, M. Mamady Laye Chérif, Directeur Général Adjoint en charge des Infrastructures et du Développement qui avait à ses côtés ses principaux collaborateurs a au nom du Directeur Général remercié la mission d’audit exploratoire, tout en leur rassurant que toute les recommandations de la mission constituent un véritable bréviaire dans l’intérêt de nos sociétés d’eau.

 

Pour un meilleur partage de connaissance des expériences réussies en matière de gestion des services d’eau et d’assainissement, l’Association Africaine de l’Eau (AAE) a initié depuis 2018, le programme de partenariat des opérateurs de l’eau en Afrique (WOP-Africa) donnant lieux aux échanges sur les meilleurs pratiques en cours dans les domaines de l’eau entre les opérateurs les plus expérimentés et ceux des moins performants. Interrogé sur la mission M. Gilles Ajagoum, coordinateur du programme Africap. Un programme de renforcement des capacités de l’Association Africaines de l’Eau (AAE) d’une durée de (4) ans de 2016-2019 sur le financement de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID).

 

Il promet le partenariat dans le domaine de l’eau potable. Ce programme s’accentue autour de trois (3) composantes : Notamment Renforcer les capacités de l’AAE pour formuler, coordonner, adapter et harmoniser les pratiques WASH à travers l’Afrique de l’ouest. Développer et mettre en œuvre le partage de connaissances en Afrique afin de rehausser la gestion des connaissances de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) et de sensibilisation du public dans le secteur WASH. Développer la capacité des laboratoires en charge de la qualité de l’eau en Afrique.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3, plusieurs activités sont prévues dans le sens d’un échange d’expériences entre Laboratoires. C’est d’ailleurs l’essence de la mise en œuvre intitulé «  le partenariat par pairs ».

 

Ainsi, après la formation des auditeurs dont un (1) au niveau de la SEG par notre partenariat technique USEPA suivi de l’évaluation exploratoire du laboratoire central de la SEG par un expert de la Société des Eaux de Côte d’Ivoire (SODECI) : nous sommes réunis ici à la SEG pour l’élaboration du programme d’amélioration des performances ( PAP) de la SEG avec l’appui d’experts de l’Office National de l’Eau et Assainissement du Burkina-Faso. Toutes ces activités entrent dans le cadre du renforcement de la coopération Sud-Sud entre nos sociétés.

 

Pour terminer, c’est le lieu de remercier toutes ces sociétés et plus particulièrement la Société des Eaux de Guinée (SEG) pour les bonnes conditions de travail et le bon accueil qui nous a été réservé.

 

C’est par la remise de cadeaux que la cérémonie a pris fin